Formation secourisme rcr Estrie

15 Nov 2016

Secourisme et premiers soins : 6 compétences que tout le monde devrait maîtriser.

À la fin de chacun de nos cours de secourisme, nous demandons aux élèves leurs impressions. Ils nous répondent habituellement : « Tout le monde devrait savoir ça », « Ça devrait être obligatoire pour tout le monde » ou encore « Ça devrait être enseigné à l’école ».

Dans cette première chronique, nous vous présentons six compétences, qui selon nous, devraient être maîtrisées de tous.

1. Les manœuvres de réanimation cardio-respiratoire (RCR)

Au Canada, il y a environ 40 000 arrêts cardio-respiratoires par année. C’est une victime toutes les 12 minutes. De bonnes compressions thoraciques (profondeur, fréquence et position) permettent de maintenir la perfusion sanguine en attendant l’arrivée des premiers secours et l’administration d’un choc par un défibrillateur.

2. L’utilisation du défibrillateur externe automatisé (DEA)

Au cours des dernières années, la Ville de Sherbrooke et bien d’autres municipalités en Estrie se sont dotés de défibrillateurs externes automatisés. Si un choc est délivré dans les 4 premières minutes suivant l’arrêt cardio-respiratoire, la victime a plus de 85% des chances de revenir à la vie. Après 4 minutes, la personne perd 10% des chances à toutes les minutes qui passent. Si aucun choc n’est administré après 12 minutes, les chances sont quasi nulles.

3. La manœuvre de désobstruction des voies respiratoires

Les bébés, les enfants, les adultes : tout le monde est à risque de s’étouffer un jour ou l’autre. Bien appliquées, les manœuvres de désobstruction des voies respiratoires sont très efficaces.

4. L’utilisation d’un auto-injecteur d’épinéphrine lors d’une réaction anaphylactique

Les personnes aux prises avec des allergies sévères sont de plus en plus nombreuses. Une injection d’épinéphrine agit très efficacement permet de stabiliser la victime en attendant l’arrivée des ambulanciers et son transport à l’hôpital. Avoir un auto-injecteur d’épinéphrine à proximité et savoir l’utiliser est primordial. L’état de santé d’une victime d’une réaction anaphylactique peut dégénérer très rapidement et avoir de graves conséquences.

5. Les signes et symptômes d’un AVC

Lorsqu’une personne est victime d’un AVC, il faut savoir reconnaître les signes et symptômes et contacter immédiatement les services d’urgence. Une reconnaissance rapide des signes et symptômes de l’AVC suivi d’une intervention rapide des premiers secours augmentent les chances de survies sans séquelles importantes.

6. Les premiers soins pédiatriques et base en secourisme

Existe-t-il pire cauchemar pour un parent que de retrouver son enfant blessé ou inanimé et ne pas savoir quoi faire? Il ne s’agit que d’une minute d’inattention pour que bébé mette quelque chose dans sa bouche, se brûle, se coupe ou tombe. À l’Académie de secourisme médical, nous offrons d’ailleurs un cours de 2 h 30 spécialement destiné aux parents.

Avez-vous remarqué qu’est-ce que ces 6 choses ont en commun ? Elles sont très simples, rapides à apprendre et sauvent des vies!

Au cours des dernières années, les premiers soins et manœuvres de RCR ont été grandement simplifiées afin qu’ils soient de plus en plus accessibles au grand public. Il n’y a plus de raisons de ne pas aller prendre 4 à 8 heures de formation et être en mesure de sauver des vies! N’attendez-plus, inscrivez-vous!